Une classique dans le changement : la peur de l’inconnu

L’inconnu, jusqu’à la toute fin, restera un inconnu. Tant que le changement ne sera pas produit, tant que nous ne pouvons pas y prendre nos aises et faire comme si cela avait toujours fait partie de notre vie, il continuera d’être un mystère. Et en fait, même quand ce confort sera installé, il restera une inconnue : « Et si j’avais fait autrement ? »

Ainsi, nous ne nous en sortons pas. Inconnu, il y a, inconnu demeura.

Alors, quoi faire pour ne pas se faire envahir par cette peur de l’inconnu ?

Actuellement, tout va bien. C’est ce que nous nous imaginons de l’inconnu qui peut amener son lot d’émotions. Donc, entre maintenant et le moment où surviendra l’événement, il y a tellement de choses à vivre et aussi, à faire pour l’apprivoiser… Mais faut-il reconnaître sa présence…

Ce n’est pas facile de faire face à ce qui nous effraie. Le reconnaître, l’accepter et ne pas se faire envahir par l’insoutenable inconnu sont des défis importants. Surtout si vous ne voulez pas saper le moral de vos équipes. Cela demande du courage, de l’acceptation de ce qui est, tout en restant branché sur les faits. Ha bas les chimères. Cela ne retarde que le moment où l’action ne sera plus évitable.

L’inconnu peut aussi être heureux. Il contribue à se mettre en action. En effet, c’est lorsqu’il vous déstabilise qu’il est sage de continuer à agir pour mieux l’accueillir. Votre défi de la semaine, si vous vivez un moment qui vous ébranle, nommez ce qui vous amène cet état et déterminez ce qu’il y a de mieux à faire pour rester dans l’action.

Petit ou grand changement, heureux ou moins, trouver vos moyens pour agir plutôt que subir. Chaque petit pas apporte l’éclaircissement nécessaire pour que l’inconnu devienne moins opaque. Et si la torpeur demeure, sachez que je suis là pour vous proposer des outils pour dissiper vos craintes. J’en parle même dans mes conférences portant sur le changement. Comme quoi, on n’est pas tout seul à vivre ça… et le partage contribue à apporter un éclairage souvent différent.

http://bit.ly/2XA7cF8

P.-S. Vous avez aimé ? Merci de contribuer à mon rêve en invitant vos amis à s’inscrire gratuitement à mon infolettre

Please follow and like us:
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *