Gratitude pas guimauve…

Je cherche la sincérité. C’est tellement tendance la gratitude, mais quand ça ne va pas, c’est plus difficile d’apprécier ce qui est où de voir le côté positif de l’événement. Quand même ! On ne vit pas dans un monde de licornes et de Calinours… Disons que je privilégie davantage l’optimiste réaliste…

Depuis le début de l’année, je me donne comme défi d’élaborer sur un thème tout au long d’un mois. Certains sont plus faciles que d’autres, mais celui-ci m’a donné du fil à retordre, car je ne voulais pas tomber dans le côté mièvre et sirupeux de ce sujet. Je voulais juste faire un reflet sur l’importance d’être vrai et d’apprécier ce qui est, car rien n’est vraiment tout noir. Comme le dit un précieux ami « au-dessus des nuages, il y a toujours du soleil… » ; faut-il arrêter le moment pour le comprendre…

Je lisais un article dans le journal Les affaires sur la gentillesse qui inhibe tout et ne permet plus de dire délicatement les vraies choses. La gratitude n’est donc pas un acte niais pour acheter la paix et dire merci à tout et à rien. C’est simplement mettre en lumière quelque chose qui vous fait du bien, de façon sincère et sans rien attendre en retour… Cela n’empêche en rien de faire face aux situations difficiles avec lucidité… et ensuite d’être reconnaissant d’avoir passé au travers 😉

Juste ça, cela me semble un défi en soi. Et moi la coach, je suis disponible pour vous aider à prendre le recul nécessaire pour mieux vous aider à apprécier de façon « optimiste et réaliste » des événements qui, quelquefois, vous dépasse, car vous y êtes trop impliqués.

http://bit.ly/2VSLJG8

P.-S. Vous avez aimé ? Merci de contribuer à mon rêve en invitant vos amis à s’inscrire gratuitement à mon infolettre

Please follow and like us:
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *