Revenir ou ne pas revenir, là est la question ou comment gérer ses peurs

Il y en a qui ont eu un week-end compliqué : amenez son enfant l’école ou pas ? Allez au boulot ou pas ? Et ceux qui avaient mal au ventre juste à y penser et d’autres, pourquoi pas ? Tout excités de revoir leur monde !

Nous ne sommes pas tous égaux devant le nouveau changement, car oui, après deux mois, on s’est habitué à un rythme différent et là, ce sera autre chose. La vie est vraiment une roue qui tourne et qui ne se ressemble pas.

De toutes les émotions que ce « après » génèrent, j’avais le goût d’explorer la peur. Cette émotion du futur basée sur nos anticipations et nos scénarios. Car, avouons-le, on est bon pour se raconter des histoires… mais nous ne sommes pas obligés de les scénariser ! Nous pouvons les confronter à la rationalité…

Retourner au boulot amène son lot de peurs et comme je n’ai pas envie d’être dans cette énergie, je vous laisse remplir cet espace des vôtres : ________… Comprenez aussi que c’est une émotion tout à fait normale et qui peut être justifiée. Je ne veux pas la juger. J’aimerais juste vous donner un de mes trucs pour me calmer :

Je commence par une bonne PME (respirations profondes et en me demandant honnêtement comment je me sens). Je nomme le sujet de ma peur et je la place dans la rationalité du ici-maintenant. Je vous l’ai dit : cela ne se passe pas sur le moment. Donc, j’ai un espace pour me poser deux questions puissantes :

  1. Qu’est-ce que je peux faire pour que cette peur ne se réalise pas ?
  2. Et si jamais elle devenait réalité, qu’est-ce que je pourrais faire ?

Cela m’amène à être proactive et empêche ma peur d’être plus grande que la réalité.

Certes, il y a un réel danger avec la présence du COVID. Cela peut donc, en toute légitimité, nous faire ressentir toutes sortes de peurs. Alors, premier truc, la rationalité : informons-nous, posons des questions à des spécialistes et relativisons. Ne le rendons pas plus grand que nature.

Plus vous serez en mesure de gérer cette émotion, meilleurs vous serez pour accompagner ceux qui vous entourent et qui la vivent à leur manière. Il est fort probable que vos employés soient aussi inquiets de revenir. La peur, c’est souvent contagieux, à moins que vous en décidiez autrement.

Alors, pour ne pas embarquer dans l’émotion de l’autre, faites une bonne PME et avec bienveillance, laissez l’autre ventiler. Ensuite, aidez-le à rationaliser sa peur par un plan d’action qu’il trouvera lui-même grâce aux deux puissantes questions que vous lui retournerez.

  1. Qu’est-ce que TU peux faire pour que cette peur ne se réalise pas ?
  2. Et si jamais elle devenait réalité, qu’est-ce que TU pourrais faire ?

Cela conduit à la responsabilisation de la gestion de sa propre peur. Cela apporte aussi un sentiment de contrôle ; qui la désamorce et lui enlève du pouvoir afin de la ramener dans un plus juste équilibre.

Votre défi cette semaine : et si cette peur devenait opportunité, votre tremplin vers quelque chose d’infiniment plus grand ? Comment l’aborderiez-vous autrement ? Je suis toujours disponible pour vous accompagner dans vos réflexions et vos plans d’action. D’ailleurs, grâce au PACME, cela devient vraiment intéressant. Voici en quoi je peux vous aider et qui est admissible à la subvention :

  • les mandats de consultation en gestion des ressources humaines (ex. : communication organisationnelle, mobilisation des employés, climat de travail) ;
  • les coachings de gestion individuels ou d’équipe
  • le développement des habiletés de gestion (Formations virtuelles)
  • la création de boîtes à outils (ex. pour la gestion du changement, la gestion du stress, la gestion à distance, le leadership, la communication sous toute ses formes dont les feedbacks percutants mêmes à distance, l’intelligence émotionnelle et plus encore.)

Enfin ! La semaine prochaine, c’est mon anniversaire ! Et comme chaque année, j’aime la partager et vous offrir un cadeau, je vous en dirai davantage dès mardi, ma journée spéciale à moi… D’ici là, comment pourrais-je vous aider à faire la différence par l’action ? Bonne réflexion…

https://bit.ly/2A2wt4y

P.-S. Vous avez aimé ? Merci d’inviter vos amis à s’inscrire gratuitement à mon infolettre

Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *