Le stress sous toutes ses formes

Quel beau moment à mon rendez-vous bimensuel Je lunch avec ma coach que j’ai eue la semaine dernière ! Nous avons approfondi le sujet du mois, le stress, et avons abordé différents moyens de le gérer dès qu’il se manifeste.

Je poursuis ce sujet fascinant, car plus nous comprenons notre stress, plus nous avons les actions justes pour agir avant qu’il ne nous nuise. En prime, si je peux bien le gérer, je vais être en mesure d’aider ceux qui ont un peu plus de difficulté à le faire…

À la demande d’une participante de la semaine dernière, voici les différents types de stress. Si vous préférez m’entendre plutôt que me lire, visitez ma page Facebook professionnelle.

  • STRESS D’APPRÉHENSION (dit d’ANTICIPATION) : Nous pouvons nous y préparer pour peu que nous le reconnaissions et que nous ne nous faisons pas envahir par cet état. Sinon, notre hamster s’imagine quinze mille scénarios… et pas toujours les meilleures. Le hic de ce type de stress est qu’il produit quand même tous les symptômes du stress avant même que son agent stresseur se manifeste… Holà ! Une bonne respiration, une PME, nous aidera à nous ramener aux faits et nous passerons alors dans l’action, dans un plus juste équilibre.
  • STRESS CIRCONSTANCIEL (aussi appelé AIGU) : Il survient avec un événement inhabituel, spécifique et déstabilisant ou par une situation particulièrement menaçante (perte d’un emploi, divorce, conflits…). N’oubliez pas que le stress est subjectif. S’il est menaçant pour vous, mais pas pour les autres, c’est correct. Il faut le reconnaître pour mieux agir. Car ce stress est ponctuel et se gère dans le temps. Il aide même à maintenir et à améliorer l’efficacité de notre système de réponse au stress et à ses mécanismes.
  • STRESS RÉSIDUEL : Après que notre agent stresseur soit réglé, même si c’est fini, nous avons quelquefois l’impression que nous le vivons encore ou pire que les symptômes du stress nous rattrapent… C’est le stress qui reste après l’événement.
  • STRESS CHRONIQUE : Malheureusement, c’est le plus répandu ; celui qui est produit à cause d’expositions répétées ou continues à des agents stresseurs. Trop de stress, trop longtemps, à la longue ça use. En effet, l’organisme sécrète constamment les hormones reliées au stress et puise beaucoup trop dans ses réserves énergétiques. Il n’a pas de répit. Il est toujours sur le qui-vive. Cela peut amener à l’épuisement (burn-out). Le corps humain n’est pas habileté à vivre du stress en permanence. Il faut alterner avec des périodes de calme. Sinon, il prend son emprise sur nous…

Plus vous êtes à même de cerner le stress vous anime, plus vous savez ce qui vous stresse précisément, plus vous serez en mesure d’agir adéquatement pour qu’il demeure sain. Plus vous êtes serein, plus vous pouvez accompagner ceux qui vous entourent en les aidant à trouver leurs sources de stress et leurs solutions.

Tellement focalisés sur nous-mêmes, nous avons quelquefois de la difficulté à nous tourner vers les autres. Savez-vous que la solitude est un facteur de stress considérable ? En cette période trouble, restez connectés à votre monde. J’ai des gestionnaires qui n’ont pas le temps de prendre des nouvelles de leurs employés. C’est pourtant la meilleure manière pour connaître leur niveau de stress et d’être en mesure de les accompagner, de leur démontrer qu’ils sont importants et qu’ils font une différence pour l’entreprise.

Partagez vos réalités. Vous ne savez pas ce que l’autre vit, encore moins à distance, imaginez eux… Vous constaterez que vous n’êtes pas seuls sur votre île et que cela contribue à innover en trouvant ensemble des solutions. Beau défi n’est-ce pas ? Alors, ce sera celui de cette semaine : prenez individuellement contact avec votre garde rapprochée et parlez uniquement sur la façon dont ils se sentent, sans parler de travail. Ou du moins, prenez quinze minutes de « varia » avant de débuter la rencontre. Une écoute qui permet juste de sincèrement s’intéresser à l’autre.

Au besoin, je peux même vous proposer une formation virtuelle sur la gestion du stress. Efficace, concrète, remplie de trucs pratico-pratiques, cet atelier vous offre un espace pour échanger entre vous, de vos réalités, et de trouver ensemble des moyens de mieux fonctionner pour diminuer le facteur stress que vous vivez au travail.

Sinon, venez luncher avec nous la semaine prochaine, le 28 octobre, à notre rencontre gratuite Je lunche avec ma coach. Nous parlerons de ce que nous pouvons faire pour agir sur notre stress dans le quotidien et à long terme ; question de renforcer notre système immunitaire afin qu’il soit plus aguerri pour répondre à nos différents agents stresseurs.

Prenons soin de nous.

https://bit.ly/3m1z9BZ

P.S. Vous avez aimé ? Merci de le partager avec vos amis et de les inviter à s’inscrire gratuitement à mon infolettre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *